Vacances littéraires, pause salutaire

 

reading beaver
Illustration: Headintheclouds

6 janvier 2019 : les vacances sont déjà finies, après deux semaines et demi de lectures intensives, qui constituent en soi un moment de repos salutaire pour mon cerveau.

17 jours à lire, et à réfléchir sur ce temps qui passe toujours trop vite quand on fait quelque chose que l’on aime et bien trop lentement le reste de l’année.

Et puis les vacances d’hiver sont bien les seules semaines où j’aime l’hiver au Québec puisque je peux lire tout mon saoul, emmitouflée au chaud, sans personne pour me déranger (et le téléphone en mode silencieux). Cet ermitage littéraire est pour moi une véritable période bénie. Et je fus bénie deux fois plutôt qu’une, car j’ai eu l’occasion de lire une pléthore de bons livres (et rattraper un peu de l’énorme retard accumulé ces derniers mois).

Je ne reviendrai pas sur les quelques livres lus pour la sélection du Festival du premier roman de Chambéry, qui n’avaient que peu d’intérêt pour la très grande majorité d’entre eux. Je vais y aller en rafale alors pour l’occasion, les billets seront plus courts que d’habitude mais l’objectif n’est pas de raconter le bouquin mais bien de vous donner envie de le lire (ou non).

Merci de votre fidélité et bonne année!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :