Semaine du 30 avril au 6 mai 2018

J’inaugure cette nouvelle chronique (après une absence d’un mois!) avec les livres que j’ai repérés pour de prochains achats (ou emprunts) ou encore ceux qui ont retenu mon attention en écoutant les podcasts ou en discutant avec mes librairies préférés ou tout bonnement ceux que je viens de me procurer et que je suis impatiente de lire!

Eurodance d’Aurélien Bellanger (Gallimard) : court texte (72 pages) sur ce mouvement musical de la fin des années 1990, des morceaux de dance assez mauvais mais sur lesquels je dansais dans ma chambre d’ado en écoutant Fun Radio. C’est aussi la période où l’on croyait encore au rêve européen avant que tout ne gâte à l’aube des années 2000… Je ne sais pas si ce texte est profondément nostalgique mais Bellanger est un auteur que j’aime beaucoup, très talentueux, dont l’écriture clinique et sans affect est particulière. Bref, j’attends ce livre dans les bacs de mes libraires dans les prochains jours!

 

Le triomphe de la bêtise d’Armand Farrachi (Actes Sud) : Là encore, un court texte d’une centaine de pages sur les dérives de notre société où, si je me fie à la quatrième de couverture, l’absence d’esprit critique se mêle à l’auto-satisfaction, la complaisance, le copinage, les opinions non réfléchies et balancées à tout va sur les médias sociaux… Il n’y a qu’à ouvrir Linkedin pour s’en rendre compte. Ma part sombre s’exprime ici mais  j’attends désespérément des auteurs ou des penseurs qui pourront dresser un constat et qui sait, réveiller les consciences. J’avais été profondément marquée par la lecture l’an dernier de L’empire des illusions de Chris Hedges, un essai profond sur l’état de notre société et ses ressorts, qui me trotte encore presque chaque jour en tête. Bref, je prête peut-être des intentions à Farrachi qui n’en sont pas mais reste que ma curiosité est bien piquée avec ce titre!

 

Scherbius (et moi) d’Antoine Bello (Gallimard) : Livre sorti cette semaine en France, il raconte la relation (pathologique) développée entre un psychiatre et son patient. Thème déjà exploré en littérature, je suis curieuse de ce nouvel opus de Bello, que je suis depuis dix ans maintenant. C’est l’un des rares auteurs dont le style est fluide et léger, mais qui arrive à nous surprendre et à nous emmener dans un dédale de réflexion sans qu’on s’y attende. Je n’ai pas tout lu de cet auteur mais je viens d’emprunter à un ami très proche Ada, le livre que je lui avais offert il y a deux ans, qui traite de l’intelligence artificielle (thème qui me passionne depuis plus d’un an). Si vous préparez vos vacances, je vous recommande chaudement sa trilogie Les falsificateurs, Les éclaireurs et Les producteurs (disponibles en format poche chez Folio), que vous ne pourrez plus lâcher!

 

Le lambeau de Philippe Lançon (Gallimard) : Témoignage unique d’un rescapé des attentats de Charlie Hebdo, Philippe Lançon parle de sa vie avant, mais aussi après et du rôle que la littérature a joué dans son retour à la vie. Les critiques sont unanimes mais ce n’est pas vraiment cela qui m’intéresse. Bouleversée par livre de Larher, comme beaucoup, j’ai besoin de comprendre ce que disent ces tragédies de notre époque car oui, elles reflètent bien quelque chose qui nous échappe encore.

 

Soeurs volées d’Emmanuelle Walter (Lux) : Publié en 2014, cette enquête porte sur le sort des femmes autochtones au Québec et au Canada. Journaliste indépendante, Walter a sillonné le pays pour recueillir des témoignages et essayer d’expliquer pourquoi ces femmes sont surreprésentées dans les statiques des homicides, des viols et des agressions. C’est une réalité que je ne connais pas du tout et la lecture du Le centre du monde de la même auteure m’avait ouvert les yeux sur un univers dont je ne soupçonnais pas l’existence.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :